Les plus-values des jeux sérieux

La gamification est aujourd’hui une expression très à la mode dans le domaine de la formation professionnelle. Mais quel est l’avantage pédagogique de ces jeux qui sont ludiques et sérieux à la fois ?

  1. Le jeu sérieux, c’est quoi ?

C’est un outil d’apprentissage qui s’appuie sur les mécanismes ludiques. Les joueurs doivent suivre des règles pour atteindre un but et obtenir une récompense à travers des challenges. Le jeu devient « sérieux » car il incite le joueur à prendre conscience de ses apprentissages.

  1. Pourquoi intégrer le jeu sérieux ou serious game dans sa formation professionnelle ?
  • Proposer des challenges ludiques aux collaborateurs

La gamification amène à un apprentissage très efficace car l’individu est amené à faire des choix et à en subir ses conséquences sans risque réel. Dans cet environnement ludique, le collaborateur pourra se tester et recommencer autant de fois qu’il le souhaite afin de franchir les obstacles.

  • Mettre les collaborateurs en compétition amicale

L’envie d’être parmi les meilleurs incite les joueurs à réessayer et améliorer les scores. Ces derniers servent à se défier et s’encourager à réessayer sans en sentir l’obligation.  

  • Permettre aux collaborateurs de se former en jouant

La théorie du flow décrite par Mihaly Csikszentmihalyi est une manière d’appréhender la qualité d’expérience de jeu. Cette « expérience optimale fait référence au plaisir qu’éprouve un joueur à s’engager dans une activité de jeu et à y rester. » Cet état propice à l’apprentissage est dû à la présence de certains éléments comme des « buts clairs, feedbacks immédiats, niveau de difficulté adapté aux compétences ». Grâce à l’engagement et à l’immersion dans le jeu, le joueur n’a pas l’impression de fournir d’effort. Ceci a pour effet positif une persévérance de la part des participants en train d’apprendre en jouant.

  • Donner envie à apprendre

Les éléments décrits ci-dessus non seulement aident la rétention des informations, mais rendent positive l’attitude qu’a l’individu par rapport à l’apprentissage. Cette motivation améliorera sa performance.

Exemples de réalisations – Red Kiwi & Method in the Madness

Business Quest – Un serious game sur la gestion et le management d’une entreprise. Immergé dans un univers virtuel, le joueur (le chef d’entreprise) pourra monter des projets, négocier avec les clients et les fournisseurs et piloter les ressources humaines.

Eco Quartiers 1 & 2 – Il s’agit de deux jeux permettant, aux élèves de collège en classe de cinquième, de voyager dans le temps et de visiter, voire d’aménager un quartier. Éco Quartier 1 permet une visite virtuelle d’un quartier dans les années 1850, 1950, 1970 et 2000 et donne l’occasion à parler avec des témoins de l’époque.

Dans Éco Quartier 2, l’élève prend le rôle d’un élu chargé de l’aménagement d’un quartier de l’an 2000. Il devra gérer un budget et prendre des décisions aux niveaux économique, écologique et social.


Laisser un commentaire